Syndicat Métallurgie Isère CFE-CGC (SMI)

Imprimer

COMMUNIQUE DE PRESSE - Mardi 8 janvier 2014

Écrit par CFE-CGC-38 le . Publié dans Métallurgie

HEWLETT-PACKARD pourrait annoncer demain un Plan Social d’envergure en Isère et PACA

Déjà durement touchés ces 10 dernières années avec plus de 1.500 suppressions de postes sur un effectif qui atteignait encore 3.600 salariés en 2003. Malgré un Plan Social en cours, les sites Isérois et de Sophia-Antipolis de Hewlett-Packard pourraient une nouvelle fois connaitre le pire des scénarios demain.

Un CE extraordinaire est en effet convoqué demain 9 janvier à 13h à Grenoble et concernera les activités internationales d’HP basées en Rhône-Alpes et PACCA. Cette réunion, à laquelle participera le PDG Gérald Karsenti, annoncera la déclinaison des 7.095 suppressions de postes décidées par HP en Europe en octobre dernier.

Les sites internationaux comme celui de Grenoble espéraient pouvoir échapper à de nouvelles coupes franches car la Direction française n’a eu de cesse depuis des mois de mettre en avant les progrès réalisés en France grâce au travail de tous les salariés d’HP sur le territoire français.

L’annonce de 5.000 suppressions de postes supplémentaires juste avant la fin de l’année et les modalités de financement de ces suppressions semblent avoir redistribué les cartes. Ainsi, lors d’une réunion ce matin, la Direction d’HP a refusé de s’engager sur l’absence de plan social pour les entités internationales, allant même jusqu’à dire que le sort réservé à ces sites serait différent de celui des sites Parisiens qui eux échapperont à un nouveau plan social.

La CFE-CGC refuse d’ores et déjà le principe d’un PSE qui pourrait concerner plusieurs centaines d’emplois à grand renfort de délocalisations sauvages et imposer aux sites internationaux une pression dramatique et insupportable.