Imprimer

Mobilisation des retraités le 11 Avril 2019

Écrit par UD 38 le . Publié dans Infos Diverses

En Avril ne te découvre pas, défile !

A l’appel du groupe des 9, les retraité-e-s seront en marche pour leurs revendications, le 11 avril 2019, pour la 9ème fois depuis l'élection du Président de la République E. Macron.

C’est pourquoi vous tous, membres de l’UNIR (et leurs conjoints !) êtes invités une nouvelle fois à manifester le 11 avril prochain à l’occasion d’un « printemps des retraités ».

Nous multiplions nos actions afin que nos revendications soient prises en compte et satisfaites : Réunion publique, manifestations, démarches auprès des maires, carte pétition à adresser au Président de la République.

Jeudi 11 avril 2019 « printemps des retraités »

A Grenoble rassemblement à 14h30 rue Félix Poulat
Signature des cartes destinées au Président de la République

A 15 h Les Retraités En Marche jusqu'à la Préfecture

A Bourgoin-Jallieu, manifestation à 10H - départ Place St Michel

Mob Retraités 11 Avril 2019

Imprimer

Ce n’est pas aux cadres français

Écrit par UD 38 le . Publié dans Communiqués de Presse Confédéraux

de payer l’incurie de l’État !

27/03/2019

Nous ne le répéterons jamais assez, avant la fiscalisation des contributions salariale au régime d’assurance chômage, le régime était, sur sa partie assurantielle, à l’équilibre.

Les causes du déficit sont les dépenses imposées par l’État, au nombre desquelles l’indemnisation des travailleurs frontaliers.

Le problème est le suivant : le versement d’allocation par Pôle emploi à des chômeurs résidant en France, mais ayant travaillé dans un pays frontalier. Ces travailleurs ont acquitté leurs cotisations dans le pays d’emploi, ils doivent être indemnisés par celui-ci.
Pour la simple année 2017, l’indemnisation de ces chômeurs a coûté au régime français plus de 700M d’euros ! (Plus de 3Mds en cumulé depuis 2013).

La refonte du règlement européen CE n°883/2004, qui est en discussion depuis 2016, avait notamment pour objectif de ne plus faire porter au pays de résidence, l’indemnisation chômage du travailleur frontalier, mais au pays d’emploi.

Malheureusement, la Suisse, dont l’indemnisation des anciens travailleurs représente 680 millions d’euros, n’est pas concernée par cette modification, et le Luxembourg, (120M millions d’euros), négocie une application différée du nouveau règlement (jusqu’en 2026) !

Ces deux pays représentent plus de 87% des dépenses d’allocations aux travailleurs frontaliers !

Plutôt que de réformer l’assurance chômage jugée trop généreuse, notamment envers les cadres, en baissant les droits des demandeurs d’emploi, nous demandons au Gouvernement :

  • De rembourser au régime ces dépenses qui ne sont pas du fait des partenaires sociaux, mais uniquement de l’État
  • De prendre ses responsabilités et de négocier, comme le règlement le permet, des conditions de remboursement plus justes.

Pour la CFE-CGC il est impensable et irresponsable de faire payer les cadres français en lieu et place de la Suisse ou du Luxembourg.

Imprimer

Soirée Thématique "Comment remplir un Constat Amiable ?"

Écrit par UD 38 le . Publié dans Formations / Réunions

Le Groupe MACIF, partenaire de la CFE-CGC, développe depuis de nombreuses années une politique de prévention des risques routiers.

Avec le service Prévention MACIF, nous vous invitons à participer à une rencontre thématique intitulée :

Remplir un Constat Amiable

Le Jeudi 18 Avril 2019 à 17h30
à la Bourse du Travail
Place Jacques Antoine Gau à Voiron

Venez nombreux ! Vous ne serez pas déçus...

Si vous êtes intéréssé(e) par cette thématique, c'est avec plaisir que nous vous accueillerons à cette réunion d'information.

Merci de réserver votre participation, avant le 8 Avril, par Téléphone au 06 10 12 41 01 ou par mail Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser..

Un buffet dînatoire sera servi à l'issue de cette réunion.

ST Voiron 18 04 2019