Imprimer

Industrie : évolution et tendances sur le marché de l'emploi cadre

Écrit par CFE-CGC-38 le . Publié dans Infos Diverses

étude APEC - Avril 2011

DES CADRES DE PLUS EN PLUS PRÉSENTS DANS LES EFFECTIFS DE L’INDUSTRIE

La structure de l’emploi dans l’industrie s’est modifiée au cours des vingt dernières années. L’élément structurant est la progression du nombre de cadres par rapport à l’effectif salarié. Le taux d’encadrement dans l’industrie s’est ainsi accru de 4 points entre 1994 et 2010.

A l’exception de l’industrie agro-alimentaire, la proportion de cadres parmi les salariés a progressé dans toutes les filières identifiées. Cela a notamment été le cas dans les industries aéronautique, ferroviaire et navale, où elle s’est accrue de 9 points entre 1994 et 2010.

Premier élément expliquant la progression du taux d’encadrement : les gains de productivité dans le secteur industriel ont été continus entre
1997 et 2006, de +3,5% en moyenne par an. Ces gains, qui permettent une utilisation plus intensive du capital et du travail, favorisent au final la création d’emploi cadre.

Deuxième élément, l’évolution du taux d’encadrement a résulté d’une baisse des effectifs salariés conjointe à une hausse des effectifs cadres. Ainsi, l’effectif salarié de l’industrie a diminué de 18% entre 1994 et 2009, alors que pour l’ensemble des secteurs du privé il a progressé de 16% sur la même période. Quant à l’effectif cadre dans l’industrie, il s’est accru de 23% entre 1994 et 2010, pour atteindre 473 000 fin 2010. Les pertes d’emplois cadres y ont en effet été limitées aux périodes de crise économique majeures : après 1993 et après 2008.

Télécharger l'étude (5 pages) format pdf

Imprimer

Pétition: "tous actifs sur les retraites"

Écrit par CFE-CGC-38 le . Publié dans Infos Diverses

petitionSans démagogie et de façon pragmatique, la CFE-CGC fait des propositions réalistes pour sauvegarder notre système de retraite par répartition. En avez-vous pris connaissance… ?

Mieux qu’un défilé, notre syndicat offre à chacun la possibilité de participer et de signer avant le 22 juin la pétition « tous actifs sur les retraites ». Avez-vous signez la pétition …?

C’est maintenant que tout se joue pour les Retraites. Ne laissez pas passer l’occasion de vous exprimer :

il est grand temps de faire entendre votre voix.

Vous soutenez :

  • la mise en place d’un « bouclier retraite » pour les salariés du secteur privé, seuil en dessous duquel on ne pourra descendre le montant des pensions et qui permettra de maintenir un niveau de vie décent pour chacun.
  • la prise en compte des années d’études supérieures des jeunes comme faisant partie intégrante de la carrière professionnelle. Ceux qui font des études et arrivent de plus en plus tard sur le marché du travail sont les grands exclus de la proposition du gouvernement. En l’état, ils devraient travailler jusqu’à 70 ans pour espérer une retraite à taux plein ! Pourtant, par l’acquisition de connaissances, ils se préparent à contribuer efficacement à la croissance de notre économie. Par leur futur salaire et les cotisations associées, ils vont financer notre protection sociale.
  • la garantie de l’égalité salariale entre les femmes et les hommes pendant toute la carrière professionnelle pour permettre à nos caisses de retraites de comptabiliser de nouvelles cotisations et d’augmenter leurs ressources !
  • l’amélioration de l’emploi des 50 ans et plus et des seniors. Mettre en place toutes les mesures nécessaires pour lutter contre le chômage et favoriser l’emploi d’une classe d’âge particulièrement touchée.
  • Jouer sur plusieurs leviers pour élargir l’assiette de financement de manière équilibrée (CSG, TVA sociale, taux de cotisation…).
  • Passer au crible toutes les exonérations de charge et les aides dont bénéficient les entreprises pour éliminer tout ce qui n’est pas justifié. Il y a des milliards d’euros à récupérer pour notre protection sociale !

Ensemble soyons tous actifs pour nos retraites !