Imprimer

Représentativité syndicale 2017

Écrit par UD 38 CFE-CGC le . Publié dans Infos Diverses

Représentativité syndicale 2017 : Forte progression de la CFE-CGC.                31/03/2017

Avec 19.39 % des suffrages exprimés dans son champ statutaire de l’encadrement, la CFE-CGC conforte sa représentativité au niveau national interprofessionnel et améliore son score tous collèges confondus.

Le Haut Conseil du Dialogue Social a dévoilé, ce vendredi, les résultats de la représentativité des organisations syndicales de salariés au niveau national interprofessionnel.

Pour être considérée comme représentative, et donc être en capacité de négocier et signer des accords collectifs, une organisation doit recueillir au moins 8 % des suffrages exprimés. Pour la CFE-CGC, cette mesure s’effectue dans son champ catégoriel (Techniciens, agents de maîtrise, ingénieurs et cadres) où elle réalise le très bon score de 19.39 %.

Aujourd’hui, parmi les 5 organisations représentatives, la CFE-CGC renforce sa position d’acteur incontournable du dialogue social en passant de 10,78% en 2013 à 12.27% en 2017.

La CFE-CGC est en progression constante sur tous les terrains

La mesure 2017 a pris en compte les élections professionnelles organisées dans l’ensemble des entreprises entre le 1er janvier 2013 et le 31 décembre 2016 et les élections de janvier 2013 aux chambres départementales d’agriculture.

En progression constante ces dernières années grâce au travail remarquable de ses équipes sur le terrain, la CFE-CGC félicite l’ensemble de ses structures : militants, fédérations, unions territoriales. La CFE-CGC remercie les électeurs qui, en lui apportant leurs voix, soutiennent ses positions constructives, partagent ses valeurs humanistes et sociales.

Forte d’une incontestable légitimité confortée à l’occasion de cette mesure d’audience 2017, la CFE-CGC, partenaire social indépendant et exigeant, continuera à œuvrer au service des populations de l’encadrement.

Imprimer

Formation "RPS - Accompagner un collègue en Souffrance tout en se Protégeant"

Écrit par UD 38 CFE-CGC le . Publié dans Formations / Réunions

le 1er et 2 Juin 2017 à l'Hôtel Beau Rivage à Paladru

Un de vos collègues est en souffrance, et vous souhaitez l’aider, tout en vous protégeant ?

Cher(e)s Adhérent(e)s, Cher(e)s Collègues,

Courant 2016, l’Union Départementale CFE-CGC de l’Isère s’est engagée à mettre à la disposition des sections syndicales d’entreprises, DS, RSS, DP, CHSCT, CE du territoire une formation basée sur la Qualité de Vie au Travail et les RPS. Après les succès rencontrés lors de précédentes sessions, et la situation des candidats qui n’ont pu participer pour des raisons de limitation du nombre de participants, nous sommes convenus d’organiser une nouvelle session les 1er et 2 Juin 2017 à l’hôtel Beau Rivage à Paladru (département de l'Isère).

Durant ces deux jours, Martine KERYER, Secrétaire Nationale en charge du Secteur Santé au Travail et Handicap, animera le groupe.

L’objectif, au terme de ces deux jours, est que chacun sache :
- Appliquer les techniques d’écoute active afin de se protéger soi-même contre la souffrance, et connaître les différentes postures d’écoutant
- Repérer les éléments pour identifier les salariés en difficultés et les signaux d’alertes
- Replacer dans le collectif de travail ce qu’ils ont entendu lors de l’entretien et ainsi se conforter dans leur mission et leur posture de représentant(e) syndical(e)
- Gérer ses interventions en tant que Institution Représentative du Personnel (IRP)
- Apprendre à éviter le pire !!!
.........

Public : DS, RSS, DP, CHSCT, CE, en contact avec des collègues en souffrance.

NB : A noter que les frais d'hébergement seront pris en charge sur le même principe que le CFS. Les deux journées de séminaire ainsi que le repas du jeudi soir et les frais de déplacement seront pris en charge (frais d’hébergement pour les personnes résidant à plus de 50 km du lieu de formation). Cette formation s’inscrit dans le cadre du secteur santé au travail et non dans le cadre du Congé de Formation Économique et Social. La Confédération ne prendra pas en charge les pertes de salaires liées à ces deux journées.

Pour les personnes ne relevant pas du régime général, merci de vous rapprocher de votre fédération afin de valider la prise en charge des frais (frais de déplacement ainsi que 90 € de frais de formation + 25€ pour le repas du soir + hébergement, une facture vous sera remise sur place), et de nous transmettre une copie de leur accord.

Nous vous demandons d'ores et déjà de vous inscrire à cette formation en nous renvoyant par retour le bulletin ci-joint.

IMPORTANT : Pour des questions de logistique et d'organisation, nous avons besoin de votre inscription avant le Vendredi 24 Mars. Nous insistons sur la notion d'engagement lors de votre inscription car de nombreux frais sont engagés. Par ailleurs, le séminaire ne pourra avoir lieu s'il y a moins de 20 inscrits et risque d'être annulé sinon.

Vous espérant nombreux à cette formation.